Tripalio

Les salariés du médico-social non lucratif mis à la diète par l'Etat | Tripalio
bocc : La branche des exploitations frigorifiques s'accorde sur l'intéressement       bocc : Les salaires au 2e semestre 2019 dans l'industrie laitière de Roquefort       bocc : Les salaires au premier semestre 2019 dans l'industrie laitière de Roquefort       bocc : Une nouvelle grille des salaires dans l'industrie laitière de Roquefort       bocc : L'industrie laitière de Roquefort révise l'indemnité de panier de nuit       bocc : Les nouveaux salaires (IDF) chez les OETAM des carrières et matériaux       bocc : La production cinématographique revalorise les salaires des équipes techniques       bocc : Un accord salarial (Champagne-Ardenne) chez les ETAM des travaux publics       bocc : Les ETAM des travaux publics révisent les salaires dans la Lorraine       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la convention collective de la coiffure       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective du golf       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des mandataires judiciaires       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la convention collective des casinos       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans la convention collective du bricolage       jo : Arrêté d'extension d'accords à la CCN de la pharmacie d'officine       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des prothésistes dentaires       jo : Arrêté d'extension de deux accords dans les industries électriques et gazières       bocc : Les ETAM des travaux publics fixent les salaires dans la région Alsace       bocc : Les salaires en Nouvelle-Aquitaine chez les ETAM du bâtiment       bocc : Les géomètres-experts revalorisent leurs salaires minima      

Les salariés du médico-social non lucratif mis à la diète par l'Etat

Info - Branches | Par Mickaël Ciccotelli | 19/02/2019 11:25

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Comme chaque année, les représentants patronaux et salariaux du secteur médico-social non lucratif - incluant notamment la CCN 66 et la CCN 51 - viennent d'apprendre des pouvoirs publics de quelle enveloppe financière ils pouvaient disposer dans le cadre de leur politique salariale. Ils ont en effet été reçus le 14 février dernier à la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) afin de prendre connaissance de l'ampleur des largesses de l'Etat à leur égard. 

Autant dire d'emblée que les locaux de la DGCS ne se situent toujours pas à Byzance. Avec 1 % de marge de manoeuvre pour augmenter la masse salariale du secteur, les représentants du médico-social non lucratif ne sont pas repartis de la réunion avec des besaces bien pleines. 

Ne craignant pas de désespérer plus encore les salariés, la CFDT précise que ce maigre pourcent doit permettre de prendre en compte les effets, entre autres, du "glissement vieillissement technicité" - GVT, désignant les effets de l'ancienneté et de l'amélioration des qualifications des salariés. Ceci déduit du 1 %, les marges de manoeuvre sont ramenées à moins de 0,3 % - et même 0 % dans la CCN 51. 

"C'est juste une honte pour notre République !" conclut la CFDT. Certes... 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !