Tripalio

Réforme des retraites : quelles évolutions pour les micro-entrepreneurs ? | Tripalio
bocc : Les nouveaux salaires dans la CCN de la métallurgie de la Dordogne       bocc : Mise en place de la contribution conventionnelle FP dans les cabinets médicaux       bocc : La classification et les salaires révisés dans les cabinets médicaux       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN polyculture élevage de la Manche       jo : Avis d'extension d'un avenant prévoyance dans la CCN ETAR CUMA de Gers       jo : Avis d'extension d'un accord santé dans la CCN agricole de la Creuse       jo : AXA France Vie est autorisée à absorber sa compagnie d'assurance vie       jo : Avis d'extension d'un un accord national de travail à la CCN coopératives agricoles de céréales       bocc : La contribution conventionnelle FP mise en place dans la boucherie       bocc : Revalorisation des salaires dans la CCN de la métallurgie de la Moselle       bocc : La branche de la manutention ferroviaire revoit la formation professionnelle       bocc : La branche des travaux publics publie l'agenda social de sa CPPNI       bocc : L'intersecteur de l'assurance et de l'assistance révise le financement des CFA       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les exploitations viticoles de la Champagne       jo : Avis d'extension d'un avenant CPPNI dans les exploitations forestières       jo : Avis d'extension d'un avenant (protection sociale) dans la branche de l'agriculture       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole des Pyrénées-Atlantiques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole Côte-d'Or, Nièvre et Yonne       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans le secteur du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises du paysage      

Réforme des retraites : quelles évolutions pour les micro-entrepreneurs ?

Info - Etat | Par Mickaël Ciccotelli | 27/05/2019 11:06

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Alors que s'approche à grands pas la perspective de la réforme systémique des retraites, la mission de Jean-Paul Delevoye en vient à s'intéresser au cas des micro-entrepreneurs.

 

A l'avenir, ils devraient pouvoir acheter plus de points de retraite, en période d'activité et d'inactivité, afin de se constituer des droits à pension plus importants. 

La situation des micro-entrepreneurs en débat

Dans le cadre de l'unification de l'ensemble des régimes de retraite des travailleurs, Jean-Paul Delevoye, le haut commissaire à la réforme des retraites, doit se voir remettre d'ici juillet un rapport sur le cas des micro-entrepreneurs. D'après les Echos, l'idée générale de ce rapport est de contribuer à ce que la réforme des retraites "s'adapte aux nouvelles formes d'activité". 

Dans l'état actuel des choses, les micro-entrepreneurs peuvent valider leurs trimestres pour la retraite à condition d'avoir atteint un certain chiffre d'affaires - et d'avoir cotisé, bien évidemment. En outre, depuis la loi Pinel de 2014, les micro-entrepreneurs peuvent racheter des trimestres non validés, mais moyennant un coût souvent jugé élevé par les principaux intéressés. 

De meilleures retraites pour les micro-entrepreneurs ?

Dans cette configuration, les pouvoirs publics pourraient en venir à revoir en profondeur le fonctionnement du dispositif d'acquisition des droits à la retraite des micro-entrepreneurs. Toujours d'après les Echos, l'intégration - à un degré à définir - des micro-entrepreneurs au futur régime unifié des retraites se traduirait par le fait que chaque euro cotisé ouvrirait droit à pension. Ceci constituerait une première amélioration notable de leur régime de retraite. 

Par ailleurs, une "assiette minimale optionnelle des micro-entrepreneurs" pourrait être créée. Elle permettrait aux micro-entrepreneurs, sur la base du volontariat, d'acheter des points même durant des périodes d'inactivité. De leur point de vue, ceci représenterait une option bien moins coûteuse que celle de l'actuel rachat de trimestres. Ainsi donc, les micro-entrepreneurs pourraient bien être parmi les seuls travailleurs à tirer leur épingle du jeu de la réforme des retraites. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top