Tripalio

Réforme des retraites : la mission Delevoye finit en eau de boudin | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

Réforme des retraites : la mission Delevoye finit en eau de boudin

Info - Etat | Par Mickaël Ciccotelli | 18/04/2019 09:43

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Alors que la mission de concertation menée par Jean-Paul Delevoye en vue de l'élaboration de la réforme des retraites touche à sa fin, le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne vit pas des dernières heures fort glorieuses.

 

Après que la polémique sur l'âge du départ à la retraite a remis en cause la légitimité de cette mission, le départ de Force Ouvrière vient compléter le tableau. La mission Delevoye finit décidément en eau de boudin. 

FO abandonne Delevoye

C'est par le biais d'un message posté hier sur Tweeter par Eric Peres, le secrétaire général de la fédération des cadres FO, qu'a été rendue publique la décision de Force Ouvrière de quitter la mission de concertation sur la réforme des retraites. "FO suspend sa participation à la concertation sur la réforme des retraites. Dans un courrier adressé au Haut-Commissaire Jean-Paul Delevoye, Yves Veyrier précise que le sens et l'objectif de la concertation sont mis en cause par plusieurs membres du gouvernement, dont le premier ministre lui-même" a en effet écrit M. Peres. 

On relèvera que les dirigeants de FO justifient leur départ de la mission Delevoye en expliquant qu'il n'est que la conséquence de l'attitude de l'exécutif, qui aurait fait en sorte de vider la mission de concertation de l'essentiel de sa substance. 

Le débat sur l'âge de la retraite en cause

Si l'on en croit le Monde, qui s'est procuré le courrier que M. Veyrier a fait parvenir à M. Delevoye - et dont Philippe Pihet, chargé du dossier des retraites à Force Ouvrière, a également signé - c'est essentiellement le débat sur l'âge de départ à la retraite qui est à l'origine de cette décision. 

"Nous avions compris que la réforme ne conduirait pas à mettre en cause l’un de ses paramètres en termes d’ouverture des droits, celui de l’âge légal. Lors des rencontres bilatérales, cela n’a jamais été ni contredit ni remis en cause de votre part" écrivent-ils d'abord, avant de dénoncer : "Ces dernières semaines, en dehors de la concertation conduite sous votre autorité, tant la question de l’âge légal que celle de la durée d’activité ont été soulevées, comme paramètres de la réforme des retraites, par plusieurs membres du gouvernement, dont le premier ministre lui-même". 

Une fin difficile pour la mission sur les retraites

Si, comme ceci a pu être souligné ici ou là, le départ de FO de la concertation sur la réforme des retraites est avant tout symbolique - puisque ladite concertation doit prendre fin début mai - il n'en demeure pas moins qu'elle en dit long sur les conditions dans lesquelles se déroule la fin de la mission Delevoye. Du point de vue de ceux qui y participent, le haut commissaire à la réforme des retraites ne semble plus guère avoir de légitimité. 

Il est, certes, loin d'être évident que le Président de la République ait beaucoup à gagner à cette fin en eau de boudin de la mission Delevoye. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top