Tripalio

La CGT et FO dans la rue : une mobilisation avant tout symbolique ? | Tripalio

bocc : Exploitation cinématographique : comment déroger au repos quotidien ?       bocc : Un accord sur le dialogue social dans la CCN des transports routiers       bocc : La branche du travail temporaire se penche sur l'emploi durable       bocc : Réorganisation du temps partiel dans l'enseignement privé non lucratif       bocc : Ports et manutention : les heures supplémentaires révisées à Saint-Nazaire       bocc : La branche des "Ports et Manutention" met en place sa CPPNI       bocc : La métallurgie du Loir-et-Cher met à jour les salaires       bocc : La branche de la maroquinerie désigne son opérateur de compétences OPCO       bocc : Une nouvelle mise à jour de la CCN des mannequins en agence       bocc : La CCN des mannequins en agence est mise à jour       jo : Extension de la CMU-c aux bénéficiaires de l'ACS : les textes officiels paraissent       bocc : Un accord salarial dans l'assainissement et la maintenance industrielle       bocc : Quels sont les salaires dans la CCN de l'expertise automobile ?       bocc : La branche de l'expertise automobile corrige la classification des emplois       bocc : Les nouveaux salaires dans la CCN de la métallurgie de la Drôme-Ardèche       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans le secteur du transport ferroviaire       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des fleuristes       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans le négoce des matériaux de construction       jo : Avis d'extension d'un accord et d'un avenant à un accord à la CCN des services de santé au travail       jo : Avis d'extension d'accords à la CCN de la pharmacie d'officine      

×

L'outil d'aide à la souscription est disponible. Voir plus.

×

Le site Tripalio évolue ! En savoir plus...

×

La bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données ? Cette bêta est gratuite. Pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

La CGT et FO dans la rue : une mobilisation avant tout symbolique ?

Info - Etat | Par Mickaël Ciccotelli | 19/03/2019 10:26

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Trois jours après la dernière journée de mobilisation des "gilets jaunes", c'est au tour de la CGT et de FO - notamment - d'appeler à l'action. Salariés du public et du privé, mais également étudiants et lycéens sont appelés à faire grève et à rejoindre les cortèges syndicaux organisés un peu partout en France.

 

De fait, cette mobilisation apparaît toutefois comme étant avant tout symbolique. 

Des revendications vastes

Justifiant la mobilisation du jour, la CGT et FO avancent leurs revendications sociales. Ainsi, la CGT met en avant sa volonté de "gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes et un véritable droit à l’éducation et à la formation", de "renforcer notre protection sociale et notre système solidaire de retraite par répartition" et enfin de "répondre aux enjeux climatiques et environnementaux, tout en développant des emplois de qualité". 

De la même manière, FO revendique, entre autres choses, une augmentation générale des salaires, l'égalité professionnelle, la défense de "services publics de qualité, partout sur le territoire", une "sécurité sociale solidaire", une protection sociale tout aussi solidaire et de haut niveau ou encore une transition écologique qui soit socialement juste. 

Une mobilisation incertaine

L'ambition revendicative de la CGT et de FO n'augure pas nécessairement d'une mobilisation d'ampleur. Aux dernières nouvelles, dans le secteur privé - plusieurs fois faisant coutume - l'appel à la grève ne devrait pas être beaucoup suivi. 

Dans le secteur public ou para-public, il serait à peine plus suivi. Dans les transports en commun - RATP, SNCF et contrôle aérien notamment - le trafic est annoncé faiblement perturbé. L'appel à la grève ne devrait pas non plus faire recette dans le secteur hospitalier. Il pourrait, certes, être un peu plus suivi au Pôle Emploi - où les relations sociales internes sont tendues et où les perspectives d'étatisation inquiètent les personnels - et dans l'Education Nationale. 

Reprendre la main

En réalité, la CGT et FO elles-mêmes ne semblent pas s'attendre à autre chose qu'à un niveau relatif de mobilisation. Citée par le Figaro, Force Ouvrière estime ainsi que le niveau de la mobilisation ne saurait être tenu pour l'enjeu le plus important de la journée : "Il y a toujours un risque qu'il y ait peu de participation mais on ne peut pas être spectateur, ni caution de décisions qui pourraient être prises en matière sociale à l'issue du grand débat". 

Pour les deux confédérations salariales traditionnellement considérées comme contestataires, la journée de grève et de manifestations du 19 mars constitue une nouvelle occasion de tenter reprendre la main sur le cours des choses sociales. Prises au piège entre le mouvement des "gilets jaunes" - dont, d'ailleurs, la radicalisation ne servirait pas nécessairement les perspectives du mouvement syndical - et l'entreprise gouvernementale de canalisation de la colère sociale qu'est le "grand débat", la CGT et FO se démènent afin de revenir au centre du jeu de la contestation sociale. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !