Tripalio

Dossier médical partagé (DMP) : les pharmaciens et infirmiers appelés en renfort | Tripalio

jo : Un congé paternité pour nouveau-né hospitalisé est créé       bocc : Le commerce de gros de viande met en place le compte épargne temps CET       bocc : Mise en place de la CPPNI dans le commerce de détail de fruits et légumes       jo : Avis d’extension d’un accord dans le secteur de l’économie sociale et solidaire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des services de l'automobile       bocc : Un accord salarial dans la miroiterie, transformation et négoce du verre       bocc : Les nouveaux salaires dans la métallurgie de Meurthe-et-Moselle       jo : Avis d'extension d'un accord collectif à la CCN des machines et matériels agricoles       bocc : Exploitation cinématographique : comment déroger au repos quotidien ?       bocc : Un accord sur le dialogue social dans la CCN des transports routiers       bocc : La branche du travail temporaire se penche sur l'emploi durable       bocc : Réorganisation du temps partiel dans l'enseignement privé non lucratif       bocc : Ports et manutention : les heures supplémentaires révisées à Saint-Nazaire       bocc : La branche des "Ports et Manutention" met en place sa CPPNI       bocc : La métallurgie du Loir-et-Cher met à jour les salaires       bocc : La branche de la maroquinerie désigne son opérateur de compétences OPCO       bocc : Une nouvelle mise à jour de la CCN des mannequins en agence       bocc : La CCN des mannequins en agence est mise à jour       jo : Extension de la CMU-c aux bénéficiaires de l'ACS : les textes officiels paraissent       bocc : Un accord salarial dans l'assainissement et la maintenance industrielle      

×

L'outil d'aide à la souscription est disponible. Voir plus.

×

Le site Tripalio évolue ! En savoir plus...

×

La bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données ? Cette bêta est gratuite. Pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

Dossier médical partagé (DMP) : les pharmaciens et infirmiers appelés en renfort

Info - Etat | Par GUITTET Léo | 15/01/2019 10:49

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Le lancement officiel du dossier médical partagé (DMP) début novembre 2018 semble tenir le cap fixé par Agnès Buzyn. L'objectif d'ouverture d'au moins 3,5 millions de comptes à la fin de l'année 2018 aurait effectivement été atteint mais pour continuer, les pharmaciens et infirmiers seraient mis à contribution.

 

Le dossier médical partagé revient de loin car n'oublions pas que le projet d'un carnet de santé numérique date de 2004. Le projet avait notamment été remis sur les rails en janvier 2016 avec la loi santé portée par Marisol Touraine, alors ministre de la santé : le décret, publié quelques mois plus tard, précisait à la fois l'utilité du DMP mais aussi son contenu, et les usages prévus. 

 

Pharmaciens et infirmiers à la rescousse du DMP

Les autorités n'ont pas caché leur ambition avec un but de 40 millions de dossiers médicaux partagés ouverts en 2022. Pour y parvenir, le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie, Nicolas Revel, pense à l'élargissement des opportunités d'ouvertures : il pense notamment à solliciter les pharmaciens et les infirmiers qui pourraient alors être rémunérés forfaitairement pour chaque nous DMP qu'ils auront contribué à créer. 

Une telle aide aurait pour objectif d'aider les usagers, notamment les personnes âgées, à créer leur dossier plus facilement et de passer outre les problèmes de connexion internet ou de SMS à recevoir. 

Au-delà de cette annonce, Nicolas Revel annonce que la moitié des CHU doivent encore adapter leur système au DMP : aucune date concrète d'adaptation de tous ces établissements n'est donnée. En outre, une aide financière spécifique destinée aux Ehpad est prévue afin de les aider à faire le lien avec le DMP. Dans le même temps. 

La voie du DMP semble toute tracée jusqu'en 2022 mais n'oublions pas que les professionnels de santé sont encore sceptiques sur l'utilisation quotidienne du DMP : ils craignent ainsi des bugs non détectés dans les phases de test mais aussi une charge de travail supplémentaire pour les médecins qui consultent à domicile. A l'heure actuelle, ces craintes n'ont pas encore trouvé écho en pratique mais l'augmentation du nombre de dossiers ouverts pour bien changer la donne dans les prochains mois. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !