Tripalio

Carte Blanche Partenaires calme le jeu face aux opticiens | Tripalio
jo : Allianz Vie veut transférer une partie de ses contrats à l'une de ses filiales       jo : Coronavirus : les préfets peuvent désormais réquisitionner les établissements de soins et le personnel de santé       jo : Travailleurs handicapés : 4 accords de branche sont agréés       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le secteur des industries du bois       jo : Avis d'extension d'accords régionaux (Provence-Alpes-Côte d'Azur) chez les OETAM du bâtiment       jo : Avis d'extension d'accords territoriaux (Lorraine) des OETAM des travaux publics       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la fabrication pharmaceutique       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de l'industrie du bois de pin maritime en forêt de Gascogne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Sarthe       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de l'Aisne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le secteur des industries du bois       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des mannequins       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la création et de l'événement       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de l'exploitation cinématographique       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la charcuterie de détail       jo : L'ordonnance "coronavirus" du ministère de l'intérieur       jo : L'ordonnance "coronavirus" relevant du ministère des affaires étrangères       jo : L'ordonnance "coronavirus" du ministère de l'agriculture       jo : Les 2 ordonnances "coronavirus" relevant du ministère de la cohésion des territoires       jo : Les 7 ordonnances "coronavirus" du ministère de l'économie et des finances      

Carte Blanche Partenaires calme le jeu face aux opticiens

Info - Entreprises | Par GUITTET Léo | 15/04/2019 10:15

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Maintenant que les opticiens de France ont assigné en justice Carte Blanche Partenaires pour dénigrement de la profession, l'entreprise tente de rétablir le dialogue. D'après nos confrères du site Acuité, le directeur général du réseau de soins, Jean-François Tripodi affirme que le message qu'a voulu faire passer Carte Blanche a été mal compris.

L'entreprise veut rétablir le dialogue avec le RoF (rassemblement des opticiens de France) pour trouver un terrain d'entente. En effet, Carte Blanche Partenaires voulait, d'après son directeur général, montrer que le contrôle des actes est nécessaire pour lutter contre la fraude. Toujours selon M. Tripodi, le document diffusé à la fin de l'année 2018 n'avait pas pour but de dire que tous les opticiens sont des fraudeurs. Le RoF n'a pas encore réagi à cette main tendue tardivement par le réseau de soins. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top