Tripalio

La dette publique se creuse encore à 2 375,4 Mds€ | Tripalio
bocc : Les nouveaux salaires dans la CCN de la métallurgie de la Dordogne       bocc : Mise en place de la contribution conventionnelle FP dans les cabinets médicaux       bocc : La classification et les salaires révisés dans les cabinets médicaux       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN polyculture élevage de la Manche       jo : Avis d'extension d'un avenant prévoyance dans la CCN ETAR CUMA de Gers       jo : Avis d'extension d'un accord santé dans la CCN agricole de la Creuse       jo : AXA France Vie est autorisée à absorber sa compagnie d'assurance vie       jo : Avis d'extension d'un un accord national de travail à la CCN coopératives agricoles de céréales       bocc : La contribution conventionnelle FP mise en place dans la boucherie       bocc : Revalorisation des salaires dans la CCN de la métallurgie de la Moselle       bocc : La branche de la manutention ferroviaire revoit la formation professionnelle       bocc : La branche des travaux publics publie l'agenda social de sa CPPNI       bocc : L'intersecteur de l'assurance et de l'assistance révise le financement des CFA       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les exploitations viticoles de la Champagne       jo : Avis d'extension d'un avenant CPPNI dans les exploitations forestières       jo : Avis d'extension d'un avenant (protection sociale) dans la branche de l'agriculture       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole des Pyrénées-Atlantiques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole Côte-d'Or, Nièvre et Yonne       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans le secteur du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises du paysage      

La dette publique se creuse encore à 2 375,4 Mds€

Economie/Fiscalité | Par GUITTET Léo | 27/09/2019 10:15

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Les dernières données de la dette publique viennent de tomber. La hausse de la dette de 16,6 Mds€ enregistrée au 2e trimestre 2019 entraine l'ensemble à 2 375,4 Mds€. L'Insee tient à souligner que si l'on exprime la dette en pourcentage du PIB, la dette est stable à 99,5%.

 

La publication fait le point sur les causes de la hausse de la dette et ce sont avant tout les dépenses de l'Etat et de ses administrations centrales qui dévissent une fois de plus. A l'inverse, les administrations publiques locales et de sécurité sociale semble globalement plus vertueuses. 

 

La dette de l'Etat augmente de 21,5 Md€ au 2e trimestre 2019

L'Etat tire surtout la hausse de sa dette de l'augmentation de la dette négociable à long terme. Celle-ci a augmenté de 15,2 Mds€. A côté, les dépôts des correspondants du Trésor ont aussi augmenté de 5,2 Mds€ et la dette négociable à court terme croît de 1,1 Md€. 

Ce n'est pas tout, l'Etat englobe aussi plusieurs organismes tels que SNCF Réseau dont la dette est en hausse de 0,8 Md€ ou les organismes divers d'administration centrale (Odac) qui s'endettent pour 0,5 Md€. 

En revanche, une administration, le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) rembourse une partie de sa dette, 0,3 Md€. 

 

Les administrations locales généralement meilleures élèves que l'Etat

Du côté des administrations locales, les dettes ont tendance à diminuer avec le désendettement des départements (-0,8 Md€), des régions (-0,2 Md€), des communes (-0,1 Md€) et des syndicats d'administrations publiques locales (-0,1 Md€). 

Pourtant, on voir que la région parisienne est bien moins vertueuse avec une hausse respective de l'endettement de 0,5 Md€ pour la Société du Grand Paris et pour Île-de-France Mobilités. 

Du côté des administrations de sécurité sociale, la Cades de désendette de 5 Mds€, l'Unédic de 1,2 Md€, la CNAM de 0,2 Md€ et les hôpitaux publics de 0,2 Md€. Cependant, l'Acoss continue de s'endetter de 1,5 Md€. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top