Tripalio

Dans la viande, échec cuisant pour la négociation salariale | Tripalio
jo : L'enquête de représentativité des syndicats de pharmaciens est ouverte       bocc : Les entreprises de propreté s'accordent sur l'égalité professionnelle       bocc : Révision des salaires dans la CCN des structures associatives de pêche       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche des offices publics de l'habitat       bocc : La branche des industries et services nautiques s'accorde sur le CDI de chantier ou d'opération       bocc : Un accord sur le travail de nuit dans les industries et services nautiques       bocc : Modification d'une délibération dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       bocc : Une double mise à jour pour l'ANI sur le régime AGIRC-ARRCO       bocc : Une délibération relative à l'activité partielle dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       jo : AT-MP : des nouveautés liées au coronavirus actées par décret       bocc : La branche de la métallurgie de l'Aisne fixe la garantie de rémunération GRE       bocc : La branche du sport CCNS fait et le point sur le travail à temps partiel       jo : Avis d'extension de la CCN des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile       jo : Avis d'extension d'avenants dans la branche FIAC : ingénierie territoriale d'intérêt général       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et de la sérigraphie       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et la publicité       jo : Avis d'extension d'un accord dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'élargissement au commerce de gros d'un avenant dans la poissonnerie       bocc : La branche de la mutualité s'accorde sur l'égalité professionnelle femmes-hommes       bocc : Maintien des salaires 2020 dans la branche des mannequins en agences      

Dans la viande, échec cuisant pour la négociation salariale

Convention Collective | Par Mickaël Ciccotelli | 30/03/2021 10:19

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Réunis il y a quelques jours pour une séance de négociation consacrée aux minima salariaux de la branche, les représentants patronaux et salariaux des industries et commerces en gros des viandes se sont trouvés dans l'incapacité totale de s'accorder à ce sujet.

D'un côté, bien que s'appuyant sur des chiffres démontrant que la conjoncture et les perspectives de la profession sont relativement positives, les employeurs de la branche, représentés par l'organisation Culture Viande, ont proposé, si l'on en croit FO, des revalorisations de "1,2 %" sur le niveau d'entrée de grille et de "0,9 % sur les autres coefficients de la grille". Autrement dit : alors que la profession n'est pas vraiment en difficulté, ils entendaient s'engager sur une négociation portant globalement sur une hausse de 1 % des rémunérations conventionnelles. 

Du côté des représentants salariaux, cette proposition n'a pas vraiment fait mouche - c'est le moins que l'on puisse dire. "Aucune des 4 organisations syndicales de la branche ne s’est positionnée pour signer cet accord de salaire 2021" précise en effet FO, qui dénonce vivement l'attitude des employeurs : Culture Viande "envoie un très mauvais signal aux 43000 salariés de la branche pour sa première négociation en qualité d’unique organisation patronale ! Les salariés sauront en tirer toutes les conséquences". 

A l'issue de cette négociation ratée, Culture Viande aurait annoncé qu'elle allait procéder à une recommandation unilatérale à hauteur de 0,7 %. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top