Tripalio

Après la métallurgie, les bureaux d'études d'accord sur l'activité partielle de longue durée | Tripalio
jo : Un assureur britannique veut transférer certains contrats à Chypre       jo : Un assureur luxembourgeois va transférer son portefeuille "assurance vie" en France       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la métallurgie du Bas-Rhin       bocc : Le commerce de détail de fruits et légumes révise le financement du paritarisme       bocc : La prime d'ancienneté révisée chez les non-cadres de la branche des papiers-cartons       bocc : La branche de la prévention et la sécurité révise la reprise du personnel face au covid-19       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans le négoce de l'ameublement       jo : Arrêté d'extension d'un avenant chez les prestataires de services du tertiaire       jo : Arrêté d'extension d'avenants dans la CCN des domaines médico-techniques       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le commerce des articles de sport       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des entreprises d'architecture       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans la branche de l'aéraulique       bocc : La branche des télécommunications s'accorde sur la formatin professionnelle       bocc : Les industries et commerces de la récupération s'accordent sur le dialogue social       bocc : La branche de l'industrie laitière revient sur prévention de la pénibilité       jo : Extension d'un avenant à un accord dans l'expédition de fruits et légumes       jo : Arrêté d'extension d'accords à la CCN de la métallurgie de la Vendée       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de Seine-et-Marne       jo : Arrêté d'extension d'un accord (Grand Est) chez les ouvriers du bâtiment      

Après la métallurgie, les bureaux d'études d'accord sur l'activité partielle de longue durée

Convention Collective | Par Mickaël Ciccotelli | 08/09/2020 10:26

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Ayant engagé, durant l'été, une négociation sur l'activité partielle de longue durée (APLD), les bureaux d'études viennent de s'entendre à ce sujet. Après la métallurgie - dont nous avons parlé la semaine dernière - c'est le second grand secteur d'activité à s'accorder sur le sujet.

Comme l'expliquent les Echos, c'est afin d'éviter la perte de 70 000 à 100 000 emplois que les représentants patronaux et salariaux de cette importante branche du tertiaire se sont entendus sur l'APLD. Ainsi, le texte prévoit que "tout plan de sauvegarde de l'emploi est interdit pendant toute la période de mise en oeuvre" d'un accord sur l'activité partielle de longue durée. 

En matière de rémunération du chômage partiel, l'accord garantit aux salariés rémunérés moins de 2 100 euros bruts mensuels de conserver presque la totalité de leur salaire. Pour les salariés rémunérés au-delà du plafond de la Sécurité sociale, la baisse de salaire ne dépassera pas 10 %. Relevons également que l'accord empêche l'augmentation des "rémunérations fixes" des salariés mandataires sociaux à la tête des entreprises négociant un accord APLD. 

A priori, la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et même la CGT devraient signer le texte, FO continuant d'entretenir le flou à ce sujet. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top