Tripalio

CCN Syntec : l’offre coûteuse mais généreuse de Generali | Tripalio
jo : Du nouveau pour le statut du conjoint du chef d'entreprise       jo : L'autorisation d'absorption délivrée à la MAIF est finalement retirée       jo : La mutuelle La Choletaise est autorisée à absorber une autre mutuelle       bocc : Les nouveaux salaires RMH dans la CCN de la métallurgie de l'Oise       bocc : La métallurgie de l'Oise fixe les garanties de rémunérations       jo : Avis d'extension d'un avenant chez les services pour jeunes travailleurs       jo : Extension d'un avenant dans la CCN de la métallurgie de Thiers       jo : Extension d'un accord dans la métallurgie de Clermont-Ferrand       jo : Extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de Meurthe-et-Moselle       jo : Extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Drôme-Ardèche       jo : Extension d'un accord à la CCN des industries métallurgiques de l'Allier       jo : Extension d'un accord à la CCN des industries métallurgiques de l'Ain       jo : Arrêté d'extension d'un accord (Bourgogne) à la CCN des ETAM des travaux publics       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Extension d'un avenant dans la production des eaux embouteillées       bocc : Les ETAM des travaux publics révisent leurs salaires       bocc : La branche des grands magasins met en place sa CPPNI       jo : Extension d'un avenant à la CCN des commerces de détail non alimentaire       jo : Extension d'un avenant et d'un accord dans la CCN des "Ports et Manutention"       jo : COMAREP : les 4 nouveaux membres      

CCN Syntec : l’offre coûteuse mais généreuse de Generali

Complémentaire Santé | Par GUITTET Léo | 16/09/2019 09:43

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Nous continuons notre série de baromètres de contrats de complémentaire santé commercialisés dans la CCN Syntec, en partenariat avec Cosmicobiz. Nous nous attaquons aujourd’hui à l’offre concoctée par Generali. C’est une offre aux garanties généreuses mais dont les cotisations sont logiquement plus élevées que la concurrence.

 

Après l’offre Matmut (à redécouvrir ici) dédiée au Syntec, c’est celle de Generali qui nous intéresse aujourd’hui. Comme toutes les autres offres de complémentaire santé, elle est entièrement disponible dans la bibliothèque de contrats de Cosmicobiz

 

Les garanties Generali dépassent celles de la CCN

L’offre proposée par Generali dans la CCN Syntec se décompose en un niveau socle et 3 niveaux optionnels. C’est donc un niveau optionnel de plus que ce que propose la convention collective. On retrouve le schéma déjà mis en place par Matmut

Le premier avantage est que les remboursements du socle et des options 1 et 2 sont conformes aux garanties proposées par les partenaires sociaux. Cela écarte le risque RH lié à la contestation, par un salarié, du contenu du régime. 

Le deuxième avantage est le niveau élevé des remboursements proposés aux assurés. Effectivement, dès le socle de garanties la chirurgie de l’oeil, les lentilles de vue, la chambre d’hospitalisation et une partie des verres de lunettes sont mieux remboursés par la complémentaire santé de Generali que l’accord de branche. 

Cette dynamique se retrouve dans les niveaux optionnels supérieurs du contrat. La médecine naturelle est remboursée de 200 € par an dès l’option 1 au lieu des 3 séances de 25 € prévues par la CCN. Une allocation naissance est mise en place dès l’option 1. La prise en charge des dépenses liées au dentaire est aussi plus élevée. Mais tous ces remboursements plus généreux ont un revers important : le coût du contrat. 

 

Le tarif élevé de la complémentaire santé Syntec de Generali

Alors que la CCN Syntec fixe un tarif maximum de 47 € sur le niveau socle, Generali se place immédiatement plus haut à 1,65% PMSS, soit 55,72 € en 2019. Cette différence de prix à la hausse ne va pas en s’arrangeant. En effet, l’option 1 revient à 85,10 € par mois, contre 56 € dans la CCN. Et l’option 2 revient à 129 € par mois au lieu des 68 € fixés par les partenaires sociaux. 

C’est le gros désavantage de l’offre Generali. Contrairement à l’offre Matmut qui est conforme aux cotisations de la branche, celle de Generali se place largement au-dessus. C’est un sacré facteur à prendre en compte par le chef d’entreprise. Certaines offres concurrentes respectent les tarifs de la branche et proposent, dans le même temps, des garanties supérieures à celles de la branche. C’est à l’entreprise du Syntec de discuter avec ses salariés pour savoir si ceux-ci acceptent d’avoir un contrat plus généreux mais plus cher ou s’ils préfèrent avoir des remboursements moins élevés en cotisant moins. Les nombreuses offres disponibles sur Cosmicobiz montrent toute la diversité de choix offerte aux chefs d’entreprises. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top