Tripalio

Santé : d'après une étude, les mariages trop jeunes favorisent les risques d'obésité | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

×

L'outil d'aide à la souscription est disponible. Accédez-y ici !

×

Eric Verhaeghe enclenche sa succession opérationnelle à la tête de Tripalio. En savoir plus...

×

La phase bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

Santé : d'après une étude, les mariages trop jeunes favorisent les risques d'obésité

Actu | Par Adrien Pittore | 29/04/2019 10:15

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Plus on se marie tôt et plus le risque de "grossir ensemble" serait élevé. C'est ce que révèle une récente étude menée par des chercheurs de l'Université du Michigan aux Etats-Unis. Le constat serait identique en cas de parentalité pendant les études.

 

"Mariage plus vieux, mariage heureux" dit l'adage. D'après les résultats de l'étude menée par les chercheurs de l'Institute for Social Research de l'Université du Michigan, aux Etats-Unis, plus le mariage serait rapide entre deux personnes, et plus les risques que les deux individus soient touchés par l'obésité sont importants.  

Menée par le professeur Richard Allen Miech, l'équipe a analysé l'IMC (indice de masse corporelle) de 14 000 adolescents âgés de 11 à 19 ans, suivis jusqu'à leurs 28 ans. En comparant les évolutions de leur IMC ainsi que leur situation personnelle, ils ont mis en lumière un lien entre un engagement comme un mariage, et la prise de poids. 

50% de risques d'obésité en plus

En fait, les étudiants qui attendraient d'être diplômés et sortis du cursus scolaire avant de se marier diminueraient leur risque d'obésité car ils seraient plus aptes à s'adapter aux changements que nécessite le mariage. Les chercheurs pointent du doigt une pratique restreinte du sport et des changements dans l'alimentation. Après avoir prononcé les voeux, plus de 40% des couples déclarent avoir pris déjà deux kilos et 20% plus de trois kilos.  

Les résultats montrent que le mariage avant la fin des études était associé à une probabilité de 50% de plus de devenir obèse, qu'un mariage après les études. 

Etude "L'enchaînement d'un diplôme d'études collégiales pendant la transition vers l'âge adulte : conséquences pour l'obésité" (The sequencing of a college degree during the transition to adulthood : implications for obesity) 

Une fois diplômés, les jeunes auraient, d'après l'étude, des revenus plus élevés qui leurs permettraient de s'alimenter plus sainement et de s'inscrire à une salle de sport, et ce, même si leur pratique est moins régulière qu'avant leur mariage.  

Ces constatations sont aussi valables pour ceux qui deviennent parents avant la fin de leurs études. Là encore, les chercheurs estiment que la "parentalité avant la fin des études était associée à une probabilité deux fois plus élevée de devenir obèse que la parentalité à la suite des études." 

A l'inverse, les chercheurs observent aussi un effet domino si l'un des partenaires décide d'entamer un régime. Dans ce cas, son ou sa partenaire a alors tendance à suivre le mouvement et lui aussi s'impliquer dans un régime.  

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !