Tripalio

Nicole Notat ne représentera finalement pas la France à l'OIT | Tripalio
jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des services de santé au travail       jo : L'enquête de représentativité des syndicats de pharmaciens est ouverte       bocc : Les entreprises de propreté s'accordent sur l'égalité professionnelle       bocc : Révision des salaires dans la CCN des structures associatives de pêche       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche des offices publics de l'habitat       bocc : La branche des industries et services nautiques s'accorde sur le CDI de chantier ou d'opération       bocc : Un accord sur le travail de nuit dans les industries et services nautiques       bocc : Modification d'une délibération dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       bocc : Une double mise à jour pour l'ANI sur le régime AGIRC-ARRCO       bocc : Une délibération relative à l'activité partielle dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       jo : AT-MP : des nouveautés liées au coronavirus actées par décret       bocc : La branche de la métallurgie de l'Aisne fixe la garantie de rémunération GRE       bocc : La branche du sport CCNS fait et le point sur le travail à temps partiel       jo : Avis d'extension de la CCN des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile       jo : Avis d'extension d'avenants dans la branche FIAC : ingénierie territoriale d'intérêt général       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et de la sérigraphie       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et la publicité       jo : Avis d'extension d'un accord dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'élargissement au commerce de gros d'un avenant dans la poissonnerie       bocc : La branche de la mutualité s'accorde sur l'égalité professionnelle femmes-hommes      

Nicole Notat ne représentera finalement pas la France à l'OIT

Acteurs | Par Mickaël Ciccotelli | 15/05/2018 09:58

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Alors que le siège de représentante de la France à l'Organisation Internationale du Travail (OIT) lui semblait promis depuis plusieurs mois déjà et que le Bureau International du Travail (BIT), le secrétariat de l'OIT, avait même acté cette nomination en mars dernier, un communiqué publié hier sur le site du ministère du Travail révèle que Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT (1992-2002) n'occupera finalement pas ce poste. 

Si l'on en croit le communiqué, cette décision résulte d'un commun accord entre Mme Notat et le gouvernement. Elle résulterait tout particulièrement des "risques d’interférence potentiels entre son activité professionnelle et la fonction de représentante de la France auprès de l’OIT". Rappelons qu'à 70 ans, Nicole Notat dirige en effet l'entreprise Vigéo, qui évalue les performances sociales et environnementales des entreprises - notamment des grandes entreprises, présentes partout dans le monde et dont l'activité ne doit pas manquer d'intéresser régulièrement l'OIT. 

Les esprits chagrins retiendront de cette séquence que la mission sur l'objet social des entreprises, lancée au début de l'année par Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, et dont avaient été chargés Nicole Notat et Jean-Dominique Senard, le patron de Michelin, aura finalement constitué un enterrement de première classe pour ces deux éminents représentants du monde du travail. Peu après la malheureuse fin de parcours de M. Senard au Medef, c'est au tour de Mme Notat de devoir renoncer à ses rêves de grandeur internationale. 

Ceci étant dit, l'ancien représentant de la France à l'OIT, le sénateur Claude Jeannerot, ayant quitté son poste en janvier dernier, la France se retrouve sans représentant dans cette institution et va devoir trouver un remplaçant à Mme Notat. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top