Tripalio

Le MEDEF et la CGPME bricolent un accord sans les artisans | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

Le MEDEF et la CGPME bricolent un accord sans les artisans

Acteurs | Par Eric Verhaeghe | 08/02/2016 07:08

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Après le coup de Trafalgar du Conseil Constitutionnel, qui a vu le MEDEF débouté de sa question prioritaire de constitutionnalité sur la méthode de calcul à retenir pour l'audience patronale, les affaires sont allées bon train. Ce week-end était annoncée la conclusion d'un accord bilatéral entre le MEDEF et la CGPME sur la prise en compte du nombre de salariés dans la représentativité patronale. 80% du calcul de l'audience reposerait sur le nombre d'entreprises, et 20% sur le nombre de salariés. Cette cotte mal taillée a fait bondir l'UPA qui n'est pas partie à la décision, et qui apparaît bien comme le dindon de la farce. 

On saluera, dans cette affaire, le coup de maître de François Asselin, président de la CGPME, qui a tiré ses marrons du feu auprès du gouvernement en obtenant une règle légale de calcul tout à fait favorable, et qui a retiré les marrons du feu auprès de ses rivaux patronaux en acceptant une pondération qui plombe l'UPA.  

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top