Tripalio

Malakoff Médéric Humanis : la CNIL retire sa mise en demeure | Tripalio
jo : Les services "uberisés" visés par un nouveau décret       jo : Lloyd's veut transférer des contrats d'assurance vie à sa filiale bruxelloise       bocc : Mise en place de l'alternance pro-A dans les carrières, matériaux, chaux et ciment       bocc : Le champ d'application de la CCN des offices publics de l'habitat est étendu       bocc : La branche de l'esthétique cosmétique révise la classification des emplois       bocc : La branche de l'édition phonographique révise les salaires       bocc : L'édition phonographique revient sur le financement du paritarisme       bocc : La production audiovisuelle se penche sur la fonction du chef costumier       bocc : Les ETAM des travaux publics révise les salaires dans la Normandie       bocc : L'accord de salaires de la métallurgie de la Vendée est rectifié       bocc : Le commerce à prédominance alimentaire met en place l'alternance pro-A       jo : IEG : un représentant CFE-CGC rejoint la Commission supérieure nationale       jo : Emplois francs : un décret prolonge le dispositif et revalorise l'aide au recrutement       bocc : La branche de la radiodiffusion révise les salaires       bocc : Un accord IPD (Normandie) chez les ouvriers des entreprises de travaux publics       bocc : Mise à jour des salaires (Normandie) chez les ouvriers des travaux publics       jo : Avis d'extension d'accords (Centre-Val de Loire) chez les ouvriers du bâtiment       jo : Du nouveau sur les ristournes liées aux cotisations AT-MP       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN du négoce de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des exploitants d'autoroutes      

Malakoff Médéric Humanis : la CNIL retire sa mise en demeure

Acteurs | Par GUITTET Léo | 22/02/2019 11:06

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

La CNIL vient d'annoncer la clôture de la mise en demeure des sociétés des groupes Malakoff Médéric et Humanis pour détournement de finalité des données des assurés. Elle a constaté que ces entités sont désormais en conformité avec le RGPD (Règlement général relatif à la protection des données).

 

Dans ses courriers adressés aux différentes sociétés, la présidente de la CNIL, Marie-Laure DENIS, considère que les organismes assureurs ont su apporter les réponses nécessaires pour assurer leur conformité aux règles sur la protection des données. 

Rappelons que la mise en demeure ne venait pas de nulle part ! Les groupes Malakoff Médéric et Humanis détournaient les données personnelles AGIRC-ARRCO initialement recueillies pour la mise en oeuvre de la retraite complémentaire. Ces données étaient aussi utilisées pour... de la prospection commerciale. Les sociétés avaient 1 mois pour se conformer à la loi. 

Malakoff Médéric Humanis contraint d'obtempérer devant la CNIL

En pleine fusion entre les deux groupes, des mesures d'urgence ont dû être prise pour une mise en conformité rapide à la loi. Les entités mises en demeure ont en effet cloisonné les accès aux données liées à la retraite complémentaire : le personnel des activités d'assurance n'y a plus accès. 

Dans le même temps, toutes les données récupérées illégalement ont, semble-t-il, été supprimées. 

La CNIL précise qu'elle ne se fonde pas uniquement sur les dires de Malakoff Médéric Humanis. Elle a constaté que les traitements des données sont désormais bien conformes à la loi. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top