Tripalio

Les syndicats inquiets pour la situation financière d'AG2R | Tripalio

NOUVEAU ! TripaGE : l'outil de géolocalisation intelligente     NOUVEAU ! Tripagen Pro , la disruption dans l'assurance collective a enfin un visage !     UNIVERS TRIPAGEN : Commercial ou concepteur de produit ? Nous pouvons vous faire gagner du temps, cliquez-ici !     NOUVEAU ! Concevoir votre offre dédiée en un clic ? Cliquez-ici pour comprendre comment !

Les syndicats inquiets pour la situation financière d'AG2R

Acteurs | Par Eric Verhaeghe | 13/09/2017 09:52

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

La CFDT d'AG2R a eu la bonne idée de publier l'avis des élus du Comité d'entreprise sur la situation économique de l'entreprise. Le document ne manque vraiment pas d'intérêt puisqu'il commente avec une acidité froide l'auto-portrait que la maison du boulevard Haussmann adore dresser d'elle-même.  

On lira par exemple ces phrases d'une délicieuse douceur assassine:  

Nous nous interrogeons également sur la disparité du ratio de solvabilité dans les différentes entités du groupe, notamment de la faiblesse de celui d’AG2R REUNICA PREVOYANCE. Ainsi, son niveau à 136% est bien moindre que celui de la concurrence (ratio médian à 248% pour les IP) Or, les leviers de renforcement de cette marge de solvabilité reposent essentiellement sur l’amélioration des résultats. 

Résultats des entités du groupe

En 2016, si le résultat combiné reste correct, hors marges de prudence, cette situation est principalement due au redressement des résultats de PRIMA (+2,5 m€ vs -10,3 m€ en 2015), et la résorption des pertes chez PRADO (-3,1 VS -9,7 M€ en 2015). Par contre la situation d’AG2R REUNICA PREVOYANCE nous parait préoccupante malgré une légère amélioration (- 41,9 M€ VS - 55,8 M€). Nous constatons une hausse de la marge technique, nécessaire pour la santé du groupe. Cependant, cela entraine un solde de souscription (affaires nouvelles nettes des résiliations) très déséquilibré. Le niveau des résiliations attendues en standard, individuel ou collectif mais aussi en CCN sera très supérieur à la production nouvelle. 

(...) 

Nous nous inquiétons également sur la situation économique de la SMACL qui a rejoint récemment le groupe. Son développement du portefeuille est certes en croissance soutenue depuis plusieurs années. Pourtant, nous constatons plusieurs facteurs défavorables à la stabilité financière de ce partenaire : - Dégradation année après année du S/C. - Frais généraux élevés. - Une amélioration du résultat 2016 en trompe l’œil car elle intègre un produit exceptionnel de 3M€ liée à l’indemnisation perçue suite à la dissolution de la SGAM Smacl. - Forte dégradation de la solvabilité depuis 2014. Pourquoi intégrer un membre en situation économique difficile dans le contexte actuel ? 

(...) 

CICE 

Sur l’enveloppe globale du GIE AG2R REUNICA, seuls 12% sont utilisés pour la formation. Certes 40% sont consacrés à l’embauche mais il ne s’agit pas d’emploi permanent, puisque les sommes dégagées participent pour une grande partie au financement des contrats en alternance. 

Sans commentaire, donc.  

Climat social tendu

On notera en parallèle que le climat social se tend singulièrement dans ce contexte difficile. Ainsi, les salariés de Mulhouse se sont mis en grève, inquiets des perspectives du groupe. Les cigales de Renaudin ayant chanté durant l'été des désignations se mettraient-elles à danser dans l'hiver de la libre concurrence? 

Vous pourriez aussi aimer :

0 commentaire

Back to Top