Tripalio

Force Ouvrière en guerre contre le géant du textile C&A | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Force Ouvrière en guerre contre le géant du textile C&A

Revue de presse - Entreprises | Par Adrien Pittore | 24/11/2017 11:55

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site syndical de FO

 

Malgré un vote de confiance, à l’unanimité des élus du CCE le 20/12/2016, sur les orientations stratégiques basées sur l’engagement de zéro fermeture sur 2017, la nouvelle direction de C&A France a enchainé les fermetures dans la continuité de 2016, lesquelles avaient justifié un droit d’alerte des membres du comité central pour dénoncer un plan social déguisé. Mais on continue de marteler aux représentants du personnel qu’on veut un dialogue de social clair et de qualité ! 

19 magasins fermés en Allemagne en 2015, 23 en Espagne et 5 au Portugal, mais gardons confiance, le projet de restructuration de C&A Europe, c’était comme le nuage de Tchernobyl, ça ne devait pas toucher pas la France ! 

Se rajoute aujourd’hui la cession de 10 magasins à Chaussea et 3 à Stokomani, pour l’instant… Et les rumeurs publiques de cession du magasin de Clermont Ferrand à Zara, ou encore celles sur les magasins de Lille ou encore Saint-Etienne ? La direction de C&A France dément formellement, pour l’instant... Comme elle avait démenti pour Metz ou encore Brest, les salariés de ce magasin et les élus ayant appris la mise sur le marché du local via une annonce immobilière ! 

Le groupe ne chercherait-il pas à s’éviter un plan de licenciement trop retentissant ? Et éviter d’assumer financièrement les contreparties sociales dues aux salariés victimes de ce plan de restructuration ? 

Sans compter que cela dénoterait avec l’image d’employeur et d’acteur social qu’il entend se donner via ses communications de bienfaiteurs auprès de diverses associations ! 

Force Ouvrière exige que la direction de C&A assume ses obligations et sera aux côtés des salariés pour protéger au mieux leurs emplois et leurs intérêts ! 

0 commentaire

Back to Top