Tripalio

Commission nationale de la négociation collective : les nouveaux membres | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

×

Eric Verhaeghe enclenche sa succession opérationnelle à la tête de Tripalio. En savoir plus...

×

La phase bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

Commission nationale de la négociation collective : les nouveaux membres

Acteurs | Par Mickaël Ciccotelli | 05/02/2019 11:57

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Un arrêté du 4 février 2019, publié au Journal Officiel d'aujourd'hui et reproduit en fin d'article, détaille la nouvelle composition de la commission nationale de la convention collective, de l'emploi et de la formation professionnelle - qui joue notamment un rôle de promoteur du dialogue social et de conseil auprès des pouvoirs publics.

 

Que faut-il retenir de cette nouvelle composition ? 

Dans les syndicats, priorité aux confédéraux

Du côté des organisations salariales, on relève que les délégations comporte systématiquement au moins un représentant confédéral : Philippe Portier pour la CFDT, où il est entre autres chargé des enjeux liés au dialogue social, Fabrice Angei pour la CGT, où il suit les questions d'emploi et de droit du travail, Michel Beaugas et Karen Gournay pour FO, où il est responsable du dossier sur l'emploi et où elle suit le dossier de la négociation collective, Pascale Coton, pour la CFTC, dont elle est vice-présidente, et enfin Gilles Lécuelle pour la CFE-CGC, où il est chargé des enjeux liés au dialogue social. 

A côté de ces représentants confédéraux, on notera la présence de Carole Hellegouarc'h, pour la CFDT, qui a longtemps compté parmi les responsables de la fédération de la protection sociale et de l'emploi et d'Aurélie Mahout, de la CGT métallurgie. 

Pour le patronat, priorité aux permanents

Du côté des organisations patronales, on mise plutôt sur les permanents. Le Medef est ainsi représenté par deux permanents patronaux de premier plan : Hubert Mongon, délégué général de l'UIMM et Elisabeth Tomé, directrice générale adjointe du Medef, en charge des politiques sociales. La CPME a elle aussi désigné son responsable des affaires sociales, Florian Faure, ainsi que Céline Cavelier, de la fédération de l'habillement. La FNSEA, pour sa part, est représentée par Morgan Oyaux, qui y est, là encore, chargé des affaires sociales. 

Seule l'U2P mise sur des représentants non permanents, en la personne de Corine Postel, représentante du bâtiment des Yvelines, et de Jacques Niney, médecin radiologue très investi dans le paritarisme des professions libérales. 

 

0 commentaire

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !