Tripalio

Le MEDEF regrette les taxes américaines sur l'aluminium et l'acier européens | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Bibliothèque de contrats du marché en santé collective : La bêta est ouverte jusqu'au 15/12/18 ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous et bénéficiez d'un tarif imbattable jusqu'au 15/12/18 !

Le MEDEF regrette les taxes américaines sur l'aluminium et l'acier européens

Revue de presse - Entreprises | Par GUITTET Léo | 05/06/2018 09:32

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs Medef.

Le MEDEF regrette la décision prise par les Etats-Unis d’imposer des taxes sur l’aluminium et sur l’acier européens. 

Au-delà des tensions commerciales que cela va induire, les Etats-Unis envoient au monde un très mauvais signal en tournant le dos à la coopération internationale. C’est pourtant un facteur essentiel pour garantir la paix et la stabilité.

De plus, cette décision viole les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui régissent le commerce international.

Les entreprises françaises et européennes ont pourtant besoin de règles du jeu. Les relations internationales ne peuvent être dictées par les seuls rapports de force. C’est d’ailleurs en nous fondant sur les traités internationaux que nous pourrons répondre aux Etats-Unis.

Pour Pierre Gattaz, président du Medef, « face à la volonté américaine d’agir de manière unilatérale, j’appelle les décideurs politiques français et européens à s’unir pour apporter une réponse ferme et proportionnée. C’est un défi considérable pour nos gouvernements mais nous devons agir ensemble pour montrer à cette grande puissance que nous n’acceptons pas cette politique dangereuse pour l’économie mondiale. » 

0 commentaire

Back to Top