Tripalio

Vente à distance de contrats santé : l'ACPR met en garde les professionnels | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Bibliothèque de contrats du marché en santé collective : La bêta est ouverte jusqu'au 15/12/18 ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous et bénéficiez d'un tarif imbattable jusqu'au 15/12/18 !

Vente à distance de contrats santé : l'ACPR met en garde les professionnels

Actu | Par GUITTET Léo | 19/06/2018 10:34

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) vient de lancer un avertissement clair aux professionnels de la complémentaire santé concernant la vente à distance. Dans son document, l'ACPR rappelle que SGP - Groupe Filiassur a reçu un blâme et une sanction pécuniaire de 150 000 € en février 2018 pour ses pratiques de vente de contrats par téléphone. 

Concrètement, les obligations d'informations précontractuelles, de délivrance de document écrit, de temps passé avec le potentiel futur assuré étaient soit insuffisantes, soit inexistantes. Les professionnels sont donc avertis par l'ACPR car avec l'entrée en vigueur de la directive sur la distribution d'assurances (DDA), les obligations pesant sur eux sont plus importantes et donneront lieu à des contrôles stricts. 

 

L'avertissement sans frais de l'ACPR aux vendeurs à distance de contrats santé

Le document diffusé par l'ACPR est sans ambiguïté : les réclamations de clients démarchés par téléphone sont nombreuses et les pratiques dénoncées sont de nature à être sanctionnées. Un rappel aux bonnes pratiques et aux textes légaux et réglementaires est donc opportun : l'ACPR se permet de faire référence aux articles du code des assurances à appliquer pour pouvoir faire de la vente à distance de contrats santé. Elle rappelle que, pour pouvoir délivrer les informations après la conclusion du contrat à distance, il faut que cela reste exceptionnel et que le client soit à l'origine de la demande de souscription : or dans la plupart des cas remontés à l'ACPR, cette pratique est systématique et effectuée dans le cadre d'un démarchage auprès des clients. 

Avec la DDA, de nouvelles obligations de définition d'une stratégie de distribution et d'une méthode de bonne gouvernance du produit devront aussi être appliquées. 

La conclusion de la communication est claire : "l'ACPR portera une attention particulière au respect de ces exigences pour les produits vendus à distance par téléphone". Les concepteurs et distributeurs de produits d'assurance à distance sont prévenus ! 

0 commentaire

Back to Top