Tripalio

L'U2P demande que les professions libérales soient placées au coeur de l'action gouvernementale | Tripalio

NOUVEAU ! TripaGE : l'outil de géolocalisation intelligente     NOUVEAU ! Tripagen Pro , la disruption dans l'assurance collective a enfin un visage !     UNIVERS TRIPAGEN : Commercial ou concepteur de produit ? Nous pouvons vous faire gagner du temps, cliquez-ici !     NOUVEAU ! Concevoir votre offre dédiée en un clic ? Cliquez-ici pour comprendre comment !

L'U2P demande que les professions libérales soient placées au coeur de l'action gouvernementale

Revue de presse - Interprofessionnel | Par Grace Behe | 19/05/2017 10:51

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site de l'organisme patronal U2P.

La composition du Gouvernement montre la volonté du Président de la République et du Premier ministre de s’appuyer sur une équipe restreinte. L’U2P prend acte de ce choix mais s’étonne de ne voir aucun portefeuille ministériel se référer aux priorités des entreprises qu’elle représente pourtant mises en avant par Emmanuel Macron en amont du scrutin présidentiel. 

L’U2P tient à rappeler que la France ne retrouvera ni le chemin de l’emploi ni celui de la croissance et du progrès si les 2 300 000 entreprises de l’artisanat, du commerce et des professions libérales ne sont pas placées au cœur de l’action gouvernementale. 

Tout le monde s’accorde à reconnaître le potentiel considérable de ces entreprises en matière de formation, d’apprentissage et de professionnalisation, de création d’emploi et de lutte contre les fractures sociales et territoriales. 

C’est pourquoi l’U2P souhaite que cette économie de proximité, en apparence oubliée du casting gouvernemental, soit dans les faits considérée comme une priorité nationale. 

Le Président de l’U2P, Alain Griset ajoute : « Nous avons été heureux d’entendre les candidats souligner pendant la campagne l’importance des artisans, des commerçants et des professionnels libéraux. Nous demandons maintenant à l’exécutif de joindre les actes aux discours, comme le Chef de l’Etat vient de le faire concernant les travailleurs détachés. » 

Vous pourriez aussi aimer :

0 commentaire

Back to Top