Tripalio

Grève de la fonction publique : le 22 mai s'annonce mouvementé | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Bibliothèque de contrats du marché en santé collective : La bêta est ouverte jusqu'au 15/12/18 ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous et bénéficiez d'un tarif imbattable jusqu'au 15/12/18 !

Grève de la fonction publique : le 22 mai s'annonce mouvementé

Revue de presse - Etat | Par GUITTET Léo | 15/05/2018 10:55

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site du syndicat de salariés FO.

Avec des taux de grévistes très importants les 10 octobre 2017 et 22 mars 2018, les agents des directions de Bercy ont démontré toute leur détermination pour faire entendre leur mécontentement et leur colère face aux décisions du gouvernement contre les fonctionnaires : 

  • le gel de la valeur du point d’indice ;
  • l’instauration d’un jour de carence ;
  • la hausse de la CSG ;
  • le report de la revalorisation de la grille indiciaire prévue dans PPCR.

Ils ont également exprimé leurs inquiétudes face aux perspectives de CAP 22, véritable offensive contre le service public, le statut général et les statuts particuliers. 

A cet égard, les annonces du Premier ministre à l’issue du comité interministériel de la transformation publique, le 1er février, sont sans ambigüité : 

  • Amplification de la rémunération au mérite ;
  • Recours massif aux contractuels en lieu et place des emplois de titulaires ;
  • Mobilité forcée dans la Fonction Publique ou le privé avec plan de départ volontaire ;
  • Disparition d’instances du dialogue social sur le modèle de la Loi travail.

L’objectif affiché du gouvernement est de supprimer 50 000 emplois dans la Fonction Publique de l’État et d’économiser 4 milliards d’euros d’ici 2022. 

Pour l’atteindre, il ne se fixe aucun tabou pour abandonner des missions, en les déléguant ou en les transférant au privé. 

Monsieur Darmanin a rappelé à l’occasion des bilatérales avec les fédérations des finances, que toutes les directions de Bercy seront concernées, sans exception ! 

Toujours mobilisés, toujours déterminés ! 

Pourtant, depuis des années, les agents de Bercy subissent des réformes avec leur lot de restructurations accompagnées de fermetures et fusions de services, le tout dans un contexte de suppressions d’emplois ininterrompues. 

Le gouvernement malgré toutes les mobilisations en cours, comme encore ces derniers jours à la DGFiP, reste « droit dans ses bottes ». 

Dans ce contexte et à quelques jours des premières réponses apportées par le Premier ministre sur les conclusions présentées par le groupe d’experts sur « Action Publique 2022 », FO Finances s’inscrit pleinement dans la journée de grève et de manifestations du 22 mai à l’appel de l’ensemble des fédérations de fonctionnaires. 

FO Finances appelle les agents dans toutes les directions de Bercy à faire grève et à manifester pour la défense de leurs missions, leur emploi, leur carrière, leur pouvoir d’achat et pour un service public républicain au bénéfice de tous les citoyens. 

0 commentaire

Back to Top