Tripalio

Etablissements d'hébergement : les personnes âgées de plus en plus concernées | Tripalio

NOUVEAU ! TripaGE : l'outil de géolocalisation intelligente     NOUVEAU ! Tripagen Pro , la disruption dans l'assurance collective a enfin un visage !     UNIVERS TRIPAGEN : Commercial ou concepteur de produit ? Nous pouvons vous faire gagner du temps, cliquez-ici !     NOUVEAU ! Concevoir votre offre dédiée en un clic ? Cliquez-ici pour comprendre comment !

Etablissements d'hébergement : les personnes âgées de plus en plus concernées

Info - Etat | Par Cécile JOCK | 17/07/2017 10:46

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

En 2015, ce sont plus de 10% des personnes âgées de 75 ans ou plus qui fréquentaient ou vivaient dans des établissements d’hébergement. Ce chiffre augmente lorsque l’on s’intéresse à la population âgée de 90 ans ou plus : plus d’un tiers de cette population était concerné. Une étude publiée par la DRESS le 17 juillet 2017 établit un bilan, pour 2015, sur la fréquentation de ces établissements d’hébergement par les personnes âgées. 

 

728 000 personnes fréquentaient ces établissements en 2015

Par rapport à 2011, ce sont 35 000 personnes en plus qui fréquentaient ces établissements d’hébergement. Cette augmentation peut en partie être expliquée par les plans successifs de santé publique ayant été mis en œuvre durant ces dernières années, tels que le plan vieillissement et solidarités en 2003 ou le plan solidarité Grand âge entre 2007 et 2012. De nombreuses structures ont été transformées en EHPAD de maison de retraite ou ont tout simplement été créées (les EHPAD sont des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). 

Toujours en 2015, les EHPAD du secteur public connaissaient un taux d’occupation plus élevé (98% des places étaient occupées) que ceux du secteur privé lucratif (dans lesquels 95% des places étaient occupées). Huit personnes sur dix étaient accueillies en EHPAD. 

Les autres établissements d’hébergement hors EHPAD et les logements-foyers étaient globalement moins fréquentés en 2015 qu’en 2011. 

 

Hausse des séjours en accueil de jour ou en hébergement temporaire

En 2015, 8400 résidents étaient accueillis en hébergement temporaire contre 7700 en 2011. Toujours durant la même période, ce sont plus de 1380 personnes en plus qui ont été accueillies en centre d’accueil de jour. Ces formes d’accueil permettent à la personne de continuer à vivre à domicile tout en étant accompagnée une ou plusieurs journées par semaine. 

 

Entre 2011 et 2015 l’âge des résidents a augmenté

L’étude relève qu’en 2015 la moitié des personnes vivant en établissement étaient âgées de plus de 87 ans et 5 mois. En 2011 elles étaient âgées de 86 ans et 5 mois. Par ailleurs, la différence d’espérance de vie entre les hommes et les femmes impacte la population vivant dans ces institutions : les hommes y sont en moyenne plus jeunes que les femmes (82 ans et 3 mois contre 87 ans). 

Par ailleurs, la proportion de personnes âgées de 90 ans ou plus est passée de 29% à 35%, et ce en raison de l’allongement de l’espérance de vie (entre autres). 

Les EHPAD accueillent les personnes les plus âgées : plus de la moitié des résidents ont 88 ans ou plus. Dans les logements-foyers et les unités de soins de longue durée (USLD) les résidents ont en grande partie moins de 80 ans. 

Par ailleurs, à partir de 68 ans les femmes deviennent majoritaires chez les résidents de la même tranche d’âge. Elles représentent, à ce titre, 78% des résidents de 80 ans et plus. 

 

Les résidents sont de plus en plus dépendants

Entre 2011 et 2015, le niveau de dépendance des résidents a augmenté. En 2011, 81% des résidents étaient en perte d’autonomie (classés en catégorie de GIR 1 à 4 au sens de la grille AGGIR) contre 83% en 2015. Cette augmentation concerne tous les types d’hébergement, les EHPAD sont néanmoins les plus touchés : la moitié des résidents d’EHPAD sont très dépendants. La part des personnes dépendantes parmi les résidents en EHPAD a progressé de 2 à 3 points entre 2011 et 2015, passant de 88% à 90%. 

Plus précisément, en 2015, et pour tous les établissements hors logement-foyer : 93% des résidents avaient besoin d’aide pour réaliser leur toilette, 86% pour s’habiller et 70% pour s’alimenter. Les troubles moteurs étaient donc très importants. 

Les troubles de cohérence étaient, eux, très présents chez les moins de 70 ans (89% des résidents de cette tranche d’âge en étaient atteints). Chez les résidents de 80 ans et plus, ce sont 82% des personnes qui sont concernées. 

Ensuite, 260 000 résidents étaient atteints, en 2015, d’une maladie neurodégénérative (maladie d’Alzheimer ou maladie apparentée). Cela représente un tiers des personnes accueillies. 

Enfin, 28% des résidents étaient placés sous protection juridique des majeurs. 

 

Les personnes entrant dans ces établissements d’hébergement sont de plus en plus âgées

En moyenne, les entrants ont 9 mois de plus que ceux arrivés durant l’année 2011. Ce recul est en partie lié aux mesures de politiques publiques qui encouragent le maintien des personnes âgées à domicile. 

Les personnes entrent donc dans ces institutions, à un niveau de dépendance plus élevé. 

Où vivaient ces personnes avant d’entrer dans ces établissements ? 

55% d’entre elles, vivaient à leur domicile personnel ou dans celui d’un proche et 14% venaient d’un autre établissement (maison de retraite, EHPAD ou non EHPAD, logement-foyer, UHR ou SLD). 

A la sortie de ces établissements, les personnes ont en moyenne 87 ans et 4 mois, soit 9 mois de plus qu’en 2011. Les sortants des EHPAD sont, en moyenne, plus âgés que dans les autres types d’institutions. L’EHPAD est souvent le dernier lieu d’hébergement de la personne âgée. 

Par contre, la durée des séjours est plus longue en logement-foyer qu’en EHPAD ou en USLD. 

 

Le décès est la plus grande cause de sortie de ces établissements

Deux sorties sur trois de ces établissements d’hébergement sont causées par le décès de la personne. 

Dans les USLD, établissements dans lesquels les personnes sont les plus dépendantes, les décès représentent 80% des causes de sorties. Pour les EHPAD, les décès représentent 68% des sorties. Les autres sorties correspondent à des transferts vers un autre établissement ou à un retour vers le domicile personnel ou celui d’un proche. 

Les personnes décédées dans ces établissements avaient en moyenne 88 ans et 6 mois en 2015 contre 88 ans en 2011. 

Enfin, un quart des fins de séjours correspond à une sortie décidée par le résident. Dans la majorité des cas, cette sortie permet de se diriger vers un autre établissement médico -social ou sanitaire, ou de rejoindre leur domicile ou celui d’un proche. 

 

Vous trouverez ci-après, l'étude en sa totalité :  

 

 

 

 

Les lecteurs n'ayant pas de compte Tripalio ne peuvent consulter qu'un article publié gratuitement par semaine.

Pour avoir accès à l'ensemble des articles publiés gratuitement, il vous suffit de créer (gratuitement) un compte !*

J'ai déjà un compte Je m'inscris gratuitement



*Les articles VIP et Expert demeurent payants après la création d'un compte Tripalio gratuit.

0 commentaire

Back to Top