Tripalio

Ordres des professions de santé : l'Etat renforce les pouvoirs des conseils nationaux | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

La phase bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

Ordres des professions de santé : l'Etat renforce les pouvoirs des conseils nationaux

Info - Etat | Par Grace Behe | 28/04/2017 11:05

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Le fonctionnement des ordres des professions de santé vient d'être modifié par une ordonnance du 27 avril 2017 publiée au journal officiel. 

L'ordonnance est accompagnée par un rapport transmis au Président de la République. Ce rapport précise que l'ordonnance vise notamment à faire évoluer les compétences des organes des ordres. 

 

Les nouvelles attributions des conseils des ordres des professions de santé

L'ordonnance du 27 avril 2017 vient accroitre les pouvoirs des conseils nationaux qui sont chargés d'assurer le suivi et la politique immobilière de l'ensemble de l'ordre. 

Le contrôle par le conseil national des missions de service public exercées par les organes régionaux est aussi renforcé. Ainsi l'ordonnance précise notamment, que le conseil national est compétent pour fixer les règles générales de fonctionnement applicables à l'ensemble des instances ordinales dans un règlement intérieur. Il établit et rend public un rapport d'activité annuel reprenant notamment les données relatives au contentieux disciplinaire collectées par la chambre disciplinaire nationale. 

Le conseil national de l'ordre peut organiser le regroupement de conseils départementaux par une délibération en séance plénière, notamment dans les situations de difficultés de fonctionnement liées à la situation de la démographie de la profession ou à une insuffisance d'élus ordinaux. 

L'ordonnance du 27 avril 2017 prévoit aussi des dispositions spécifiques à certaines professions médicales. Les mécanismes d'élections des membres de la chambre disciplinaire nationale des masseurs-kinésithérapeutes et des pédicures-podologues sont ainsi révisés. De même, le contentieux des élections ordinales de l'ordre des pharmaciens est explicitement confié aux juridictions administratives. Une nouvelle possibilité de prolongation de la période de remplacement du pharmacien d'officine est également ouverte. 

 

Retrouvez l'intégralité de l'ordonnance ci-après : 

 

0 commentaire

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !