Tripalio

Conseil en assurance : l'ACPR rappelle les grands principes | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Bibliothèque de contrats du marché en santé collective : La bêta est ouverte jusqu'au 15/12/18 ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous et bénéficiez d'un tarif imbattable jusqu'au 15/12/18 !

Conseil en assurance : l'ACPR rappelle les grands principes

Actu | Par GUITTET Léo | 11/07/2018 10:55

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Avec l'entrée en vigueur de la directive dite DDA en octobre 2018, l'ACPR continue de rappeler les obligations qui incombent aux distributeurs d'assurance dans ce cadre. Ainsi, une nouvelle fiche relative aux principes du conseil en assurance vient d'être publiée

La fiche d'information commence par faire un point sur les trois niveaux de conseil prévus par la DDA. Le premier, appelé "obligation socle" par l'ACPR, consiste à proposer un contrat conforme aux besoins et demandes du client. Le deuxième niveau vient dans le prolongement du premier et consiste à recommander au client le contrat qui est le plus adéquat avec les besoins exprimés : ce niveau de conseil ne peut être rempli que si une pluralité de contrats est disponible. Enfin, le troisième niveau de conseil vise à proposer le contrat à partir d'une analyse impartiale du marché. C'est au distributeur d'assurance de se prévaloir d'un ou de plusieurs de ces trois niveaux de conseil dans le cadre de son activité. 

A la suite de cette présentation, l'ACPR décrit, dans chacun des trois cas, comment le distributeur d'assurance doit recueillir les besoins du client. 

Il ne faut pas oublier que toute la procédure de conseil doit être formalisée et enregistrée afin que l'ACPR puisse vérifier que le distributeur d'assurance exerce son activité en conformité avec la directive DDA. 

Retrouvez ci-après l'intégralité de la fiche sur le conseil en assurance : 

 

0 commentaire

Back to Top