Tripalio

Réforme du RSI : l'U2P monte au créneau alors que seuls le Medef et la CPME ont été consultés | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

La phase bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

Réforme du RSI : l'U2P monte au créneau alors que seuls le Medef et la CPME ont été consultés

Revue de presse - Entreprises | Par Adrien Pittore | 09/01/2019 11:55

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs U2P

 

Dans cette perspective, l’U2P avait fixé deux priorités : le maintien d’une gestion et de conditions financières spécifiques aux travailleurs indépendants ; l’instauration d’une gouvernance permettant une fidèle représentation des travailleurs indépendants. 

Conformément à cette réforme, ce 8 janvier a eu lieu l’Assemblée générale constitutive du CPSTI au cours de laquelle les statuts ont été adoptés et les membres du Bureau désignés. 

Alors que le nouveau régime aurait nécessité une gouvernance partagée, le Medef et la CPME en ont décidé autrement en faisant obstacle à l’U2P, l’organisation de loin la plus représentative des travailleurs indépendants. 

C’est une nouvelle et funeste illustration de la tendance des organisations représentants les grandes et moyennes entreprises à confisquer la parole des artisans, des commerçants, des professionnels libéraux, et globalement des TPE, afin de protéger leurs intérêts. 

Ainsi, l’U2P conteste le manque de prise en considération d’un grand nombre de citoyens et d’entreprises de proximité qui contribuent pourtant fortement à la croissance, à l’emploi et à la vie des territoires. 

Dans ce contexte, l’U2P surveillera de très près la gestion du CPSTI et défendra fermement les vrais intérêts des artisans, des commerçants et des professionnels libéraux. Elle s’attachera à garantir aux travailleurs indépendants un service de proximité efficace pour leur protection sociale, et rappellera une revendication particulièrement légitime : que l’assiette des cotisations sociales des TI repose uniquement sur leurs revenus et non plus sur la part des bénéfices réinvestis dans l’entreprise. 

0 commentaire

Back to Top

Apprenez à utiliser Tripalio ici !