Tripalio

L'emploi salarié chute dans le public et ralentit dans le privé | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

La phase bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

L'emploi salarié chute dans le public et ralentit dans le privé

Actu | Par GUITTET Léo | 11/09/2018 10:37

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Le 2e trimestre de l'année 2018 n'est pas très bon en termes de création d'emplois. D'après la dernière publication de l'INSEE, le nombre de créations nettes d'emploi n'a été que de 12 500 après plus de 47 000 emplois créés au 1er trimestre 2018. Il est intéressant de voir la différence qui existe entre le privé et le public qui sont tous deux dans la même spirale. 

 

La fonction publique a perdu 11 800 emplois

Le 2e trimestre marque une chute de l'emploi salarié dans la fonction publique en raison de la forte baisse des contrats aidés qui sont amenés à disparaître. Après une baisse de 1 300 emplois au 1er trimestre, ce sont 11 800 emplois qui ont été supprimés au 2e trimestre. 

Sur un an, l'emploi salarié de la fonction publique a chuté de 28 300 emplois, soit 0,5% de baisse. Le nombre de salariés de la fonction publique reste tout de même à 5,78 millions au 2e trimestre 2018. 

 

Le secteur privé gagne 24 300 emplois

Alors que le secteur public voit son nombre d'emplois salariés diminuer drastiquement, le secteur privé reste dans la création d'emplois, bien que celle-ci soit moins forte. En effet, alors que le secteur privé a permis la création de 48 800 emplois au 1er trimestre 2018, ce nombre est tombé à 24 300 emplois au 2e trimestre de la même année. 

Sur un an, la création d'emplois du privé s'établit à 236 000, soit une hausse de 1,2% par rapport à la même période sur l'année précédente. 

Si l'on s'intéresse aux secteurs professionnels, l'agriculture, la construction et les services marchands restent dynamique au 2e trimestre avec des créations d'emplois en petite augmentation. Dans le même temps, l'industrie et les services non marchands ont détruit de l'emploi au 2e trimestre 2018 avec une chute respective de 2 200 emplois et 14 000 emplois. 

0 commentaire

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !