Tripalio

Plus de 3 mrds d’euros de bénéfices pour Orange : la CGT réclame une politique ambitieuse d’investissement | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Bibliothèque de contrats du marché en santé collective : La bêta est ouverte jusqu'au 15/12/18 ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous et bénéficiez d'un tarif imbattable jusqu'au 15/12/18 !

Plus de 3 mrds d’euros de bénéfices pour Orange : la CGT réclame une politique ambitieuse d’investissement

Revue de presse - Entreprises | Par Mame Mariéme Traoré | 28/02/2017 12:18

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Ce communiqué de presse provient du site du syndicat CGT.

Orange a publié les comptes annuels du groupe 2016. Les résultats financiers sont globalement solides (hausse du chiffre d’affaire, du nombre de clients, des bénéfices). Ils sont notamment la conséquence d’un investissement plus important de la part d’Orange (6,9 milliards d’euros au niveau du groupe et 3,4 milliards en France, soit 18 % du chiffre d’affaire – dont 1 milliard sur la fibre). Cela fait plusieurs années que la CGT réclame une politique ambitieuse d’investissement sur le très haut débit (THD) fixe et mobile permettant de développer et pérenniser l’activité du groupe, de créer des emplois et de répondre aux besoins des populations. Ces résultats ne peuvent masquer la politique désastreuse de l’entreprise en matière d’emploi. En effet, la CGT FAPT ( Fédération CGT des salariés des activités postales et de télécommunications) dénonce les 5 000 suppressions d’emplois (ETP) dans le monde dont 4 000 en France alors que les services manquent cruellement de personnel. Cette forte décroissance de la force au travail globale (-1,6 %) se traduit notamment par le non-remplacement des départs à la retraite et l’externalisation d’une grande partie de l’activité. Cette situation pèse sur la charge de travail des salariés. Pour la CGT, l‘entreprise doit changer de politique et revoir à la hausse le nombre de recrutement dès 2017. 

 

0 commentaire

Back to Top