Tripalio

La CFE-CGC salue la convention favorisant l'emploi de personnes en situation de handicap | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

Bibliothèque de contrats du marché en santé collective : La bêta est ouverte jusqu'au 15/12/18 ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous et bénéficiez d'un tarif imbattable jusqu'au 15/12/18 !

La CFE-CGC salue la convention favorisant l'emploi de personnes en situation de handicap

Revue de presse - Interprofessionnel | Par GUITTET Léo | 13/07/2018 10:37

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CFE-CGC.

Dans le cadre de l’engagement « Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 », le gouvernement et les représentants des entreprises adaptées ont signé une convention visant à créer 40 000 emplois supplémentaires d’ici 2022 pour les personnes en situation de handicap.

En présence des partenaires sociaux dont la CFE-CGC représentée par Christophe Roth, délégué national en charge du handicap, Muriel Pénicaud (ministre du Travail) et Sophie Cluzel (secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées) ont signé, le 12 juillet, l’engagement national « Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 ». Conclu avec les représentants des entreprises adaptées, cet engagement affiche comme principal objectif de doubler les embauches de personnes en situation de handicap dans ce secteur d’ici 2022.

Pour rappel, une entreprise adaptée (il en existe environ 800 en France) permet à un travailleur handicapé d'exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées à ses capacités. Ces structures sont tenues d'employer au moins 80 % de travailleurs en situation de handicap, ces derniers ayant le statut de salariés et étant soumis aux mêmes règles que les autres salariés. 

  • Un budget porté à plus de 500 millions d’euros d’ici 2022

Concrètement, l’engagement « Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 » paraphé par l’État et les entreprises adaptées prévoit notamment : - la création de 40 000 emplois supplémentaires pour les personnes en situation de handicap d’ici 2022 ; - la modernisation du modèle des entreprises adaptées : optique plus inclusive, accroissement de la performance économique et moindre dépendance aux aides de l’État ; - le déploiement de diverses expérimentations : la mise en place d'un nouveau CDD dit "tremplin" d'une durée de 24 mois maximum pour permettre aux personnes handicapées d’acquérir une expérience professionnelle les conduisant vers l’emploi durable ; et la création d'entreprises de travail temporaires (d'intérim) spécialisées pour les personnes handicapées, afin de favoriser leur insertion. - un effort budgétaire pour porter les différentes aides publiques à plus de 500 millions d’euros d’ici 2022, contre 380 M€ aujourd’hui.

Ces annonces s’inscrivent dans un contexte de marché de l’emploi difficile pour les actifs en situation de handicap : la France compte aujourd’hui plus de 500 000 travailleurs en situation de handicap en recherche d'emploi. Le taux de chômage des personnes handicapées, qui s’établit à 19 %, reste en moyenne deux fois plus élevé que celui de la population dans son ensemble. 

  • Des annonces qui vont dans le bon sens mais à confirmer

Mobilisée au quotidien face à toutes les formes de handicap pour promouvoir une société réellement inclusive en faveur des salariés du privé et des agents de la fonction publique en situation de handicap, la CFE-CFC salue « des annonces qui vont dans le bon sens, même si nous attendons désormais de voir la suite », résume Christophe Roth.  

0 commentaire

Back to Top